Skip to main content

Panier

L’apologie de l’art féminin dans “Les femmes artistes sont dangereuses”

By mai 14, 2021mai 26th, 2021100% FÉMINISTE

L’apologie de l’art féminin dans “Les femmes artistes sont dangereuses”

Tout juste Après avoir écrit “Les Femmes qui écrivent vivent dangereusement” et “Les Femmes qui aiment sont dangereuses, l’auteur Laure Adler revient au côté de Camille Viéville avec un nouvel et inspirant ouvrage sur les femmes artistes que l’on peut considérer comme des icônes de l’art. Son livre traite de l’art féminin et plus précisément du combat des femmes dans le milieu de l’art. 

L'HISTOIRE DE LAURE ADLER ET DES FEMMES ARTISTES

Laura Adler a toujours été engagée dans le combat des femmes. Après ses études, elle réalise une thèse d’histoire traitant des féministes du XIXe siècle. Elle considère que l’on ne naît pas artiste mais qu’on le devient. L’histoire de l’art montre que c’est un milieu dominé par les hommes, le combat des femmes est donc de prouver leur valeur, et de gagner leur place. L’art féminin est un combat permanent pour les femmes artistes. Bien que ce combat des femmes soit dangereux et épuisant, Laura Adler met en valeur dans son livre des femmes artistes devenues des icônes de l’art qui ont osé défier les règles et ont eu le courage d’assouvir leur vocation. C’est en ce sens que l’art féminin et le combat des femmes doit continuer d’évoluer.

LES ICÔNES DE L'ART

C’est en explorant les codes de l’histoire de l’art et en faisant une véritable analyse de l’art féminin que Laura Adler a découvert des icônes de l’art. Elle a donc souhaité dans son livre donner à ces femmes artistes la reconnaissance pour leur travail de création, trop longtemps laissé aux seuls mains et signataires des hommes. De plus, elle donne sens au combat des femmes dans le monde de l’art dans le but que l’autonomie des femmes dans l’art féminin soit reconnue à sa juste valeur.

Dans ce livre, on pourra retrouver le portrait d’une cinquantaine de ces femmes artistes, depuis la Renaissance avec Artemisia Gentileschi, jusqu’à nos jours avec Yoko Ono, Orlan, Annette Messager, Marina Abramovic, Sophie Calle, en passant par les incontournables icônes de l’art Sonia Delaunay, Niki de Saint-Phalle, Berthe Morisot ou Frida Kahlo.

Un livre passionnant sur les icônes de l’art et le combat des femmes qui inspira les artistes du Leonorgang ! N’oubliez pas nous avons toutes une femme artiste cachée en nous !

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 50€