image livraison "LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€ D’ACHAT " image livraison
Skip to main content

Panier

Hunter Schafer, femme transgenre et modèle pour toute une génération

By janvier 27, 2022mai 19th, 2022Uncategorized

Hunter Schafer, femme transgenre et modèle pour toute une génération

Hunter Schafer est une femme transgenre. Tout au long de sa transition elle a su se battre pour ses droits et ceux de sa communauté.​

Hunter-Schafer-femme-transgenre-modele-generation-euphoria-jules-vaughn-mannequin-actrice
Premièrement, Hunter Schafer n’a jamais caché sa transition. Son courage et sa bravoure pour mettre en avant un combat encore peu médiatisé font d’elle une héroïne des temps modernes.
 
Si son nom ne vous dit rien, sachez-le c’est LA nouvelle icône. Cette femme transgenre est devenue un modèle pour toute une génération. Entre mode et cinéma, sa popularité ne cesse de croitre et pour une fois, ça fait du bien de voir quelqu’un légitime de son succès. Hunter a su casser les codes en faisant preuve d’une grande témérité et surtout de beaucoup de confiance.

"Si tu as de l’espoir pour ce monde, tu pourrais être celui qui le changera."

Hunter Schafer est une personnalité qui a su se démarquer. La jeune femme possède déjà un avenir très prometteur. Au-delà de son rôle de Jules dans la série évènement Euphoria, Hunter est également égérie Prada et Shiseido. Elle est considérée comme une icône de mode, mais avant tout un modèle et une source d’inspiration pour toute une nouvelle génération.

En effet, Hunter Schafer est devenue pour une grande partie des adolescent·e·s transgenres un modèle auquel s'identifier.

Elle a commencé sa transition à l’âge de 14 ans. Elle a été assignée garçon à sa naissance le 31 décembre 1998 à Trenton dans le New Jersey. Depuis elle est une mannequin, actrice, scénariste et militante pour les droits LGBT américaine transgenre.

Plus jeune, en se tournant vers des témoignages de personnes transgenres sur YouTube ou sur les réseaux sociaux, Schafer a pu trouver de l’aide pour sa propre transition. Elle a décrit l’ensemble du processus comme étant long, car elle essayait toujours de comprendre les choses. Si bien qu’en 2016, elle a révélé qu’elle avait toujours eu un besoin persistant d’exprimer sa part de féminité depuis qu’elle était toute petite.

“En apprenant davantage de la communauté LGBT, j’ai réalisé que le genre était un spectre, et quelque part j’ai laissé tomber l’idée que j’avais besoin d’être l’un ou l’autre, en acceptant d’être simplement moi-même.”

Ensuite, elle est devenue une militante active, engagée pour les droits des personnes transgenres de la communauté LGBT. À l’âge de 17 ans, Hunter Schafer franchit une nouvelle étape dans son combat. Celle qui refuse d’être qualifiée de « militante » – un job à part entière, selon elle – dénonce un projet de loi adopté en mars 2016. En effet, le « bathroom bill » stipule que chacun doit utiliser les toilettes publiques correspondant au genre attribué à la naissance. Elle deviendra la plus jeune signataire de la plainte. De ce fait, « La législation estime que protéger la communauté trans » favoriserait les crimes « d’hypothétiques prédateurs sexuels », écrit-elle dans une tribune publiée sur le site i-D. Un raccourci « dangereux » et « discriminatoire », poursuit-elle, soutenue par son père Mac.

Hunter Schafer nous pousse à casser les codes comme elle l'a souvent fait, à s'accepter pour ce que l'on est, sans chercher à s'adapter aux critères de beauté imposés par la société​.

En tant que mannequin, Hunter Schafer a travaillé pour plusieurs marques et créateurs prestigieux dont Dior, Miu Miu, Maison Margiela, Vera Wang, Marc Jacobs, et tant d’autres. Aussi, très vite, les grandes maisons de mode s’arrachent cette blonde élancée d’1m77 à la personnalité discrète, mais affirmée.

En 2017, Hunter Schafer apparaît dans la liste des 21 Under 21 du magazine Teen Vogue. En 2018, elle figure dans la liste des 46 nouveaux mannequins « à suivre » lors de la New York Fashion Week par le journal en ligne l’Observer. Grâce à cela, elle interviewe Hillary Clinton, avec qui elle évoque les dangers de la législation contre les personnes transgenres.

“Vu où nous en sommes en tant que société en ce moment, nous devons faire émerger de vraies personnes, des personnes qui méritent d’être représentées par le mannequinat”

En 2019, elle rejoint la distribution principale de la série télévisée Euphoria, diffusée sur la chaîne HBO.

Euphoria reprend la formule typique de la série pour adolescent·e·s avec une attention particulière pour représenter ceux et celles qui sont régulièrement invisibilisé·e·s dans ce type de production.

Le rôle principal est tenu par une actrice afro-américaine, Zendaya, qui joue Rue, une jeune fille à la sexualité non définie, et dépendante aux stupéfiants. Notons que, parmi les personnages qui gravitent autour d’elle, on trouve une jeune fille transgenre, Jules Vaughn, interprétée par l’actrice Hunter Schafer. Comme le personnage de Maeve Wiley, celui de Jules ne s’excuse pas d’être ce qu’il est, et cela le rend encore plus beau et pertinent.

Aussi, l’identité trans du personnage est à la fois centrale et secondaire : elle est nécessairement un élément déterminant dans son existence, mais par ailleurs, Jules est confrontée aux problématiques ordinaires des adolescents. À un détail près, sur lequel la narration insiste : en tant que jeune fille transgenre, Jules s’expose à davantage de dangers. Hunter Schafer a eu l’occasion de travailler avec Sam Levinson, le créateur de la série, afin d’apporter le plus de réalisme possible à son personnage d’adolescente transgenre, Jules Vaughn, et par conséquent d’offrir la possibilité à une majorité d’ados transgenres de s’identifier à elle.

Pour Hunter Schafer, être une femme transgenre est une fierté, elle déclare « j’aime le fait que les gens sachent que je ne suis pas une femme cisgenre (…) je suis fière d’être une personne trans, je m’aime et m’accepte parfaitement comme ça».

Enfin, devenir soi-même est un chemin, intime et unique. Cette transition pour devenir la meilleure version de soi, mais aussi la plus fidèle à nos valeurs est la quête d’une vie. On a le droit d’être curieux, d’hésiter, de tester, de se tromper, de prendre le temps de construire qui on est, et de changer la déco au fil des années. C’est chez nous, on fait ce qu’on veut, l’objectif est de s’accepter, simplement.

Hunter Schafer a su effectuer des actes forts pour la visibilité des femmes transgenres et celle de la communauté LGBT. Elle représente une fierté pour toute une génération.

Que ce soit, à l’écran, à travers le personnage de Jules Vaughn icône transgenre de la Gen Z, ou dans la haute couture, en devenant par exemple pour Prada la 1ère mannequin trans et lesbienne à incarner la marque. Elle a aussi pris part à la campagne de Thierry Mugler pour la saison printemps/été 2021 au côté de Dominique Jackson, autre figure de la communauté LGBT. Au fond, Hunter nous apporte un message d’espoir, prônant la confiance en soi, la diversité et l’acceptation de chacun. Il y a fort à parier qu’elle nous réserve encore de belles surprises dans les années qui viennent et qu’il faudra la garder à l’œil.

Pour conclure, chez Leonor Roversi nous combattons les stéréotypes et les préjugés liés aux étiquettes de genre ou au sexe de naissance. Finalement, ce qui importe pour nous c’est la personnalité et le caractère de chacun. La diversité est source d’inspiration et l’inclusivité est le pilier du féminisme que l’on tient à mettre en avant. 

Votre mentalité est votre plus belle arme et nous souhaitons qu’Hunter Schafer vous permette de garder cela en tête. Nous espérons que chaque jour vous êtes un peu plus fière de vous, car nous on l’est.

LIVRAISON OFFERTE DÈS 100€ D'ACHAT!