Nina Simone

LA FEMME DU MOIS

NINA SIMONE

“I’m a a real rebel with a cause” – Nina Simone

On continue notre série de portrait avec une femme qui a milité pour les droits civiques et une grande chanteuse de Jazz : Nina Simone.

Sixième enfant de la famille, elle commence le piano très jeune ce qui va l’amener à une grande carrière plus tard. Grâce à sa musique elle s’implique dans la lutte pour les droits des noirs.

Nina Simone en 5 points

  1. Sa capacité pour le chant l’amène à donner son premier concert dans une église. Alors que ces parents se trouve au premier rang, ils doivent laisser leur place pour les blancs. Nina refuse de chanter tant qu’ils n’ont pas repris leur place. C’est le début de sa lutte.
  2. Grâce à la patronne de sa mère, Nina suit une formation de piano avec une professeur particulière qui sera pour elle comme une deuxième mère. Elle l’encourage même à passer le concours d’entrée à un institut de musique réputée à Philadelphia. Elle s’y prépare dans une école à New York où elle est la seule élève noire. Elle ne l’obtient malheureusement pas et pense que c’est dû à sa couleur de peau.
  3. Pendant plusieurs années elle chante dans un bar à son compte. C’est un moment de sa vie qui est difficile pour elle mais grâce à son succès, le bar affiche le plus souvent complet. Elle est ensuite repérée par un grand label de musique et commencera sa réelle ascension musicale.
  4. Elle a pu se produire à l’occasion de plusieurs évènements pour la cause des noirs et l’interacialité notamment dans une université de personnes noire. Elle crée de nombreuses chansons qui dénoncent les inégalités raciales, les lynchages ou encore la faible place de la femme afro-américaine.Elle joue et prend même la parole lors de nombreuses grandes réunions publiques sur les droits civils.
  5. Son pseudonyme est Eunice Waymon mais elle choisit de changer son nom pour se cacher de ses parents qui sont contre sa musique. Nina lui vient d’un surnom d’un ancien petit ami tandis que Simone vient d’une femme qu’elle admire beaucoup Simone Signoret.

Elle s’est battue pour une cause importante aux Etats-Unis et a vécu son rêve pendant de très longues années toujours avec courage et indépendance. C’est une femme inspirante à l’image de Leonor Roversi, qui mérite amplement le titre de “Girlboss du mois”.