PORTRAIT

ALICE DARDUN

“Il y a tellement de façon d’être une femme. Je veux vraiment la montrer comme elle est.”

  • Qui est-ce ?

Fille de photographe de rue, Alice est une jeune photographe portraiste piquante et passionnée.

A 10 ans elle reçoit son premier appareil photo et c’est le coup de foudre. De nature altruiste avec un pointe de timidité, elle se dirige vite vers le portrait avec un but : faire du bien aux gens. Aucun jugement mais de l’écoute et de la bienveillance à chaque prise, elle veut établir un lien intime avec chaque individu.

Alice a arrêté d’attendre le métier idéal et s’est forgée le sien. Le qualifiant de photo créative elle réalise des portraits dans un environnement sortant tout droit de son imaginaire. Un environnement adapté à chaque personnalité, à chaque vie qu’elle capture dans son objectif.

  • Son engagement ?

Une grande partie de son travail réside dans le fait de mettre la personne en valeur, dont les femmes (of course). Pour se faire sa grande capacité d’adaptation est un vrai atout.

Avec de l’autodérision et de la légèreté Alice Dardun arrivera à vous mettre à l’aise :

“ En photo, en portrait, il y a beaucoup d’humain. Je pose des questions et je montre que les réponses sont accueillis sans aucun jugement. ”

En ayant construit un décor qui leur ressemble, un stylisme qui les met à l’aise et en prenant le temps nécéssaire , cette photographe trouvera le parfait environnement.

Un parti pris important pour elle : ne pas modifier le corps du sujet.
Pour Alice supprimer ces complexes c’est supprimer son identité. Un corps retouché n’est plus le sien.

Cette jeune artiste veut aider les gens à s’accepter entièrement même dans nos soit disant défauts. Dans un monde où l’on prône un corps féminin parfait, pour elle, une femme est absolument T O U T ce qu’elle a envie d’être. Masculine, féminine, indépendante, des complexes bonifiés, une histoire et surtout L-I-B-R-E.

  • Et maintenant ?

Un de ces derniers projets était un véritable travail sur elle même.
Poser en culotte. A Paris.

Ayant vraiment du mal se mettre devant l’objectif, Alice s’est posée un défis. Avec un contrôle sur sa pose et sur les plans, elle a envoyé tous les dires que son corps à reçu aux oubliettes. Trop grande ? Trop maigre ? Trop ou pas assez ? F*** it !

“C’est moi, c’est un corps et il est vivant. Et c’est parcequ’il est vivant que mon corps est beau.”

Autre challenge : ses peurs. Une peur de la rue que beaucoup de femmes ont. Triste vérité.
Elle a voulu se ré-approprier l’espace publique dans sa tenue la plus naturelle.
Dans ce projet, le reprise de contrôle de son corps et de l’espace a été pour elle totalement bénéfique.

 

  • Pourquoi c’est une femme Leonor Roversi ?

Avec une abondance de bienveillance, elle s’est crée son propre métier, sa propre carrière. En véhiculant des valeurs tel que la transparence et l’authenticité, elle tend à changer le monde à son échelle. Changer la vie des gens qu’elle photographie : “Un avant et un après” comme elle dit. Faire sortir leur confiance, et la magie de leur personnalité. Que les femmes s’acceptent et s’aiment de toutes leurs forces.

“95% des gens détestent être face à un appareil photo. Et j’en fait partie”

__________________________________________________

Retrouvez Alice Dardun sur son site web  ici