PORTRAIT

ANNA COSGRAVE

“Le Repeal Project est ma micro contribution à un combat vivant depuis des dizaines d’année.” – Anna Cosgrave

Pour ce second portrait, une jeune femme hors du commun qui est une actrice majeur dans la lutte pour l’avortement en Irlande : Anna Cosgrave.

  • Qui est-ce ?

Anna Cosgrave est la jeune fondatrice du Repeal Project, le mouvement “pro-choix” pour l’avortement en Irlande. Née au sein d’une famille irlandaise catholique pratiquante sa jeunesse gravitait entre autre autour du catéchisme et des prières.

La première fois qu’Anna Cosgrave s’est posée des questions autour de l’avortement elle ne savait pas vraiment ce que cela impliquait. Elle avait neuf ans quand lors de sa communion, elle s’est aperçu qu’il n’y avait pas de femmes. Pas de religieuses. Pas de femmes de pouvoir dans une telle institution. Et c’est à peu près au même âge lors d’une prière commune qu’elle vu une brochure disant “Save the life of the unborn”.
Ce n’était pas l’opinion de sa famille. C’est alors qu’elle s’est rendu compte du conflit que pouvait créer des points de vue radicalement différents, et que la voix des femmes n’était pas écoutée.

En grandissant, elle a remis tous ces privilèges et son éducation en question. Cette jeune irlandaise est allée à la rencontre d’autres populations, à la rencontre de personnes aux parcours différents du sien pour comprendre par quels moyens elle pouvait pouvait militer pour un problème omniprésent mais réduit au silence en Irlande.

Anna Cosgrave a aussi discuté avec des victimes du système patriarcale irlandais pour savoir si un tel projet était en adéquation avec leurs visions de la question de l’avortement et s’il était utile pour la cause.

Son Repeal Project, littérallement “le projet Révocation”, appel à l’annulation du 8ème Amendement de la Constitution d’Irlande qui interdit l’avortement depuis 1983.
Réelle zone grise, cette loi fut légèrement modifiée après la mort tragique de Savita Halappanavar en 2012, qui n’a pas bénéficée des soins nécessaires lors d’une fausse couche.
C’est la même année que le projet Repeal est né.

  • Son engagement ?

Anna Cosgrave cherche à faire entendre les voix des irlandaises, leurs besoins et leurs droits pour un accès libre et légal à l’avortement dans leur pays.
A travers ce projet cette irlandaise a maintenant atteint des milliers de personnes à travers le monde. Une bataille au nom du libre arbitre. Au nom des femmes. Au nom de toutes celles qui n’ont pas les moyens financiers pour accéder aux soins médicaux adéquat.

Un de ses engagements est aussi d’ouvrir la conversation avec les croyants et les “pro-life”. Anna ne veut laisser personne hors de la discussion autour de l’avortement. Pour elle aucune discrimination n’est permise.

C’est au sein de ce projet qu’elle propose le sweat shirt “Repeal”.
Porter ce sweat c’est une démonstration d’un engagement solidaire. Certaines personnes vous sourient dans la rue car ils sont “pro-choix”, tout comme vous. Et c’est ça le but.

  • Et maintenant ?

Des creatives mornings de Dublin aux manifestations publiques,Anna Cosgrave a su mobiliser le peuple irlandais. Des citoyens, des musiciens, des acteurs, des hommes, des femmes, des victimes du 8ème amendements tous se battent d’un unique front.

Le projet compte bons nombres de personnalités : le Sénateur Bernie Sanders et la féministe Gloria Steinem (cf : femme du mois d’Avril) mais aussi les étudiants par exemple ceux de la Queen’s university de Belfast.

Un “Oui” massif qui fait aujourd’hui de l’Irlande du Sud un nouveau pays…
La suite ? “The North is next”.

  • Pourquoi est-elle une femme Leonor Roversi ?

Une jeune femme luttant  pour les droits des femmes à disposer de leur corps…
Doit-on en dire plus ?

Pour voir son intervention au creative Mornings de Dublin c’est ici
Pour suivre le projet sur instagram : ici 
Pour suivre Anna Cosgrave : ici